Par date

Courrier des théâtres

Le Figaro – Mercredi 24 mars 1880

Voici une véritable primeur.
C’est l’entrée de Jacques Offenbach à la Renaissance !
Quand nous disons « entrée », nous avons tort : c’est « rentrée » qu’il faut écrire, car Offenbach a déjà obtenu deux succès à la Renaissance : la Jolie Parfumeuse et Pomme d’api, sous la direction Hostein.
M. Koning, lui qui n’a encore rien fait représenter du maestro, vient de recevoir, pour être jouée l’hiver prochain, une grande pièce de MM. Ernest Blum, Edouard Blau et Raoul Toché, musique de Jacques Offenbach.
Titre : Belle Lurette.
Belle Lurette aura pour principale interprète Mlle Jane Hading.

___

Nous avons déjà dit que Saint-Mandé aura un concert-spectacle pendant l’été.
(…) Le spectacle d’ouverture est déjà composé en partie. Un prologue en prose, d’un des membres du Caveau, M. Edouard G…, propriétaire au Raincy, et le Mariage aux Lanternes en seront les pièces de résistance.
Jules Prével.

Par date
Par œuvre
Rechercher
Partager