Par date

Courrier des théâtres

Le Figaro – Jeudi 22 février 1877

On commence à dire que Mme Judic pourrait bien ne pas aller en Russie cette année. La bohémienne du Docteur Ox aurait résilié
le traité qui la forçait à se rendre à Pétersbourg pour les premiers jours d’avril : les bruits de guerre en Russie seraient la seule cause de la rupture du traité. Du reste, le présent traité n’aurait été résilié qu’à condition qu’il serait reporté à l’année prochaine.

Mme Judic resterait donc aux Variétés jusqu’à la fermeture du théâtre, et il se pourrait que l’on reprît pour elle la Périchole avant la fin de la saison.

Jules Prével.

Par date
Par œuvre
Rechercher
Partager