Par date

Petit courrier des théâtres

Le Figaro – Samedi 24 octobre 1868

Le succès de la Périchole grandit chaque jour. Les 15 premières représentations ont produit 67,066 fr. 50 c.

Il y a de la location pour plus de huit jours.

___

Désiré va faire ces jours-ci sa rentrée aux Bouffes dans la Chanson de Fortunio et dans Jean qui pleure et Jean qui rit.

Le rôle de Valentin sera joué par mademoiselle Périer.

Puis viendra le Moulin ténébreux, de MM. Charles Narrey et Albert Vizentini.

On a lu avant-hier une pièce en deux actes de M. de Najac, musique de M. Deffès. On parle aussi d’une reprise éclatante des Bavards, qui serait précédée d’un acte de M. Jonas et d’une bouffonnerie de M. Léo Delibes.

En voilà plus qu’il n’en faut, surtout avec le succès actuel, pour attendre la grande pièce d’hiver et les débuts de mademoiselle Schneider.

* * *

Les fils du vice-roi d’Egypte assistaient mercredi à la représentation des Bouffes-Parisiens L’Ile de Tultpatan et les Deux Aveugles ont paru surtout exciter leur hilarité.

Jules Prével.

Par date
Par œuvre
Rechercher
Partager