Par date

Théâtres

Le Figaro – Jeudi 12 mars 1868

Au moment même où nous annoncions que mademoiselle Tautin, prêtée par la direction des Variétés, allait probablement remplacer aux Menus-Plaisirs mademoiselle Zulma Bouffar dans le rôle de Drogan, les négociations entamées ont été brusquement rompues.

Voici pourquoi : mademoiselle Tautin a demandé un cachet de 300 fr. par représentation.

M. Gaspari n’a pas cru devoir subir ces exigences.

– C’est mon prix ! a répondu mademoiselle Tautin.

*
* *

Aux grands maux les grands remèdes : le 25 courant, madame Ulgade, moins intraitable sera de retour à Paris (elle est en ce moment à Lille) et reprendra ce rôle de Drogan.

*
* *

On au hier et distribué aux artistes des Menus-Plaisirs MM. Dunanan père et fils, de Jules Moinaux et Offenbach.

Cette opérette-bouffe a maintenant quatre actes.

Lariche fera Dunanan père ; Gabel, Dunanan fils ; ce dernier rôle fut créé par Léonce.

Les autres rôles sont confiés à MM. Gourdon, Ginet, Davoust, B. Leroy et à mesdames Brigni-Varney et Hortense Cavalié.

___

D’après nos informations particulières, M. Jules Noriac serait en pourparlers avec M. Charles Comte pour prendre la nouvelle direction des Bouffes.

On reviendrait au genre Offenbach.

Jules Prével.

Par date
Par œuvre
Rechercher
Partager