Par date

Théâtres

Le Figaro – Lundi 30 mars 1868

Aux Variétés, le Pont – suspendu – des Soupirs a été repris et si vivement mené, qu’on pourra, quand on le voudra le livrer au public.

*
* *

Que fait Offenbach… pour se reposer ?

Vous croyez qu’il ménage sa santé selon les arrêts des docteurs…

Il écrit la musique d’une opérette en deux actes, commandée par le théâtre d’Ems, la Princesse de Trébizonde, paroles de MM. Tréfeu et Nuitter.

Jules Prével.

Par date
Par œuvre
Rechercher
Partager