Voici la figure de Jacques Offenbach dans les quotidiens de son époque. Mal connu, il est temps de découvrir qu’en plus des quelques œuvres avec Meilhac et Halévy, Offenbach a écrit plus de 100 œuvres lyriques et compte plus de 600 opus à son répertoire ! Ce site met en ligne des articles parus dans les journaux du XIXe siècle.

31 mars – Le Figaro de 1879 est en ligne.
24 octobre 2020 – La Revue et gazette musicale de Paris de 1874 est en ligne.
14 décembre 2019 – Les articles d’Hector Berlioz parus dans le Journal des Débats, et repérés par hberlioz.com, sont en ligne.
20 janvier 2019 – La Revue et gazette musicale de Paris de 1868 est en ligne.
16 mars 2018 – La Revue et gazette musicale de Paris de 1867 est en ligne.

Derniers articles

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Dimanche 14 septembre 1879
Il n’y a aucun rapport, comme on paraît le supposer, entre le Régiment qui passe et la Fille du tambour-major.
Le premier de ces deux ouvrages est de MM. Clairville, Gondinet et Duval, musique de M. Planquette, et passera après Pâques fleuries.
Le second est de MM. Chivot et Duru, musique de M. Offenbach, et ne sera joué que dans le courant de l’année prochaine.
(...)
François (...)
La Fille du tambour-major

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Samedi 13 septembre 1879
C’est lundi, 1er septembre, que M. Grau a inauguré sa saison et le Fifth Avenue-Theatre de New York. D’abord, Mlle Aimée, retour de Californie, y donnera sept représentations avant son départ. Cette artiste quitte définitivement l’Amérique le 10 septembre. Hier, 11, après deux ou trois jours de repos nécessités pour compléter les aménagements de la salle, a dû avoir lieu le grand début. On donnait la Fille de madame Angot avec la distribution suivante : Mlles Paola Marié, Clairette ; Angèle, Mlle Lange ; (...)
La Périchole La Grande-Duchesse de Gérolstein Barbe-Bleue Les Brigands

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Jeudi 11 septembre 1879
Aux Folies-Dramatiques, on active les répétitions de Pâques fleuries, un opéra-comique de M. Lacôme, qui attend depuis bien longtemps son tour, à cause des succès prolongés des Cloches de Corneville et de Madame Favart.
Cet ouvrage sera joué vers la fin du mois. Ensuite viendra la Fille du tambour-major qui s’appelait primitivement : le Régiment qui passe. [1]
François Oswald.
La Fille du tambour-major Madame Favart

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Samedi 30 août 1879
Ce soir :
A l’Opéra, Faust, pour les débuts de M. Berlin. Le nouveau ténor de M. Vaucorbeil est un élève de Mme Balanqué ; après avoir passé par les Bouffes, où il joua le tout petit rôle de Wilhem dans la Timbale et celui de l’amoureux dans Monsieur Choufleury, il a été à Bruxelles, où il remporta, au théâtre de la Monnaie, quelques succès ; à son retour en France, il fut engage par M. Carvalho qui, après lui avoir fait créer la Courte-Echelle et jouer plusieurs rôles du répertoire, lui rendit sa liberté. (...)
Monsieur Choufleuri restera chez lui…

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Lundi 25 août 1879
La reprise des Cloches de Corneville n’aura lieu que mardi aux Folies-Dramatiques.
Madame Favart sera encore jouée ce soir et demain lundi.
François Oswald.
Madame Favart

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Samedi 23 août 1879
Par suite du traité passé avec les auteurs des Cloches de Corneville, la direction des folies-Dramatiques se voit forcée d’interrompre les représentations de Madame Favart.
Le joyeux opéra-comique d’Offenbach n’aura donc plus que quelques représentations.
François Oswald.
Madame Favart

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Dimanche 17 août 1879
(...)
Puisque nous parlons Opéra populaire – ajoutons que l’un des premiers ouvrages qui seront montés soit audit Opéra, soit au Théâtre-Lyrique s’il y en a un, sera l’Escaladron volant de la Reine, opéra-comique en trois actes, de M. Dennery, musique de Littolf.
Il avait été question un instant de cet ouvrage pour l’Opéra-Comique mais Jean de Nivelle et les Contes d’Hoffmann empêcheront évidemment M. Carvalho de monter autre chose, cette année, du moins.
Louis (...)
Les Contes d’Hoffmann

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Jeudi 14 août 1879
On assure que Madame Favart a subi le sort heureux des Cloches de Corneville. Ce voyage à Bordeaux lui a fait le plus grand bien ; les recettes ont pris un nouvel élan.
Allons, tant mieux !
Louis Lambert.

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Mardi 12 août 1879
Demain commenceront, parait-il, au théâtre du Château-d’Eau, des représentations populaires d’opéra.
On jouera d’abord le Barbier de Séville avec le concours du directeur-ténor Leroy et de Mlle Seveste.
M. Leroy, que les lauriers du directeur Capoul empêchent de dormir, est un ténor de très petite taille que nous avons vu jadis à l’Opéra-Comique jouer notamment la Fille du Régiment.
II a créé un petit rôle dans Vert-Vert nous nous le rappelons, en dragon à côte de son camarade Gailhard, qui portait le même (...)
Le Roi Carotte Vert-Vert

Bruits de coulisses

Le Gaulois - Mercredi 6 août 1879
Aujourd’hui, réouverture des Folies-Dramatiques par la reprise de Madame Favart.
Néanmoins, consultez les affiches.
François Oswald.
Madame Favart

Le 13 mai…

Chronique parisienne – Revue de la semaine
Le Figaro - Dimanche 13 mai 1855

Bruits de coulisses
Le Gaulois - Mardi 13 mai 1879
Les Contes d’Hoffmann

Bruits de coulisses
Le Gaulois - Mardi 13 mai 1879
Les Contes d’Hoffmann

Courrier des théâtres
Le Figaro - Jeudi 13 mai 1880
La Vie parisienne

Rechercher