Voici la figure de Jacques Offenbach dans les quotidiens de son époque. Mal connu, il est temps de découvrir qu’en plus des quelques œuvres avec Meilhac et Halévy, Offenbach a écrit plus de 100 œuvres lyriques et compte plus de 600 opus à son répertoire ! Ce site met en ligne des articles parus dans les journaux du XIXe siècle.

14 décembre 2019 – Les articles d’Hector Berlioz parus dans le Journal des Débats, et repérés par hberlioz.com, sont en ligne.
20 janvier 2019 – La Revue et gazette musicale de Paris de 1868 est en ligne.
16 mars 2018 – La Revue et gazette musicale de Paris de 1867 est en ligne.
5 août 2014 – Le Figaro de 1866 est en ligne.
5 août 2014 – Le Figaro de 1865 est en ligne.

Derniers articles

Nouvelles des théâtres lyriques

Revue et gazette musicale de Paris - 8 août 1869
Au moment où le public en villégiature de Bade applaudissait le nouvel ouvrage d’Offenbach, l’Opéra- Comique reprenait son Vert-Vert et Capoul s’y montrait, mais cette fois avec ses moustaches, dont il n’avait pas jugé à propos de faire le sacrifice. Il y a retrouvé son succès antérieur. (...) * * *
Mlle Rose Desnoyers a repris, aux Variétés, le rôle de Césarine dans Fleur-de-Thé, qui ne doit plus avoir que quelques représentations. — Jeudi La Grande-Duchesse lui succédera. — L’orchestre des Variétés et (...)
Vert-Vert La Grande-Duchesse de Gérolstein La Périchole

Correspondance

Revue et gazette musicale de Paris - 8 août 1869
Les Bouffes-Parisiens viennent de clore la série de leurs brillantes représentations par la Princesse de Trébizonde, cet opéra-bouffe qu’Offenbach a spécialement écrit pour le théâtre de Bade, sur un livret de MM. Nuitter et Tréfeu, et qui appartient à un genre mixte mariant le sentiment au comique le plus accentué.
Le maëstro dirigeait lui-même, avec l’autorité qu’on connaît, l’exécution de son œuvre. Elle a remporté le plus franc succès ; applaudissements, acclamations, rappels ont suivi Offenbach du dedans (...)
La Princesse de Trébizonde

Nouvelles des théâtres lyriques

Revue et gazette musicale de Paris - 1er août 1869
Malgré la canicule, le nom de Mme Ugalde a rempli par deux fois cette semaine la salle de spectacle de Reims. Que le nouveau théâtre n’est-il construit ! le nombre des heureux eût été plus grand encore. C’est que la Périchole et Roland des Bavards, c’était l’éminente artiste qui imite les déesses contemporaines de l’opérette... de manière à leur donner des leçons. * * *
Les Bouffes-Parisiens poursuivent, à Bade, le cours de leurs succès. On ne se lasse pas d’entendre les Bavards et l’Écossais de Chatou. Les (...)
La Périchole Les Bavards La Princesse de Trébizonde

Nouvelles des théâtres lyriques

Revue et gazette musicale de Paris - 25 juillet 1869
La reprise de Vert-Vert est annoncée pour cette semaine. * * *
Mlle Schneider vient d’échapper à un grand danger. Vers la fin d’une représentation d’Orphée aux Enfers au théâtre St James, à Londres, son costume a pris feu, et ce n’est que grâce à sa présence d’esprit que les flammes qui l’enveloppaient ont pu être étouffées. Elle n’a reçu que quelques brûlures insignifiantes. * * *
Mlle Irma Marié, revenue d’Amérique où elle a joué avec beaucoup de succès le répertoire d’Offenbach, vient d’épouser le violoniste (...)
Vert-Vert Orphée aux Enfers

Nouvelles des théâtres lyriques

Revue et gazette musicale de Paris - 18 juillet 1869
Mlle Tautin a quitté les Variétés pour se rendre, après un mois de repos, à Saint-Pétersbourg, où elle doit chanter le répertoire d’Offenbach et jouer dans les vaudevilles : elle y remplace Mlle Devéria. * * *
Mme Ugalde entreprendra très-prochainement une nouvelle tournée artistique qui comprend Beauvais , Compiègne, Soissons, Reims, Epernay, Nancy, Lunéville, Metz, etc. Elle chantera dans ces différentes villes la Périchole et les Bavards. * * *
La plus grande activité règne au théâtre du Casino de (...)
La Périchole Les Bavards La Chanson de Fortunio

Nouvelles diverses

Revue et gazette musicale de Paris - 11 juillet 1869
Bade. — On en est au troisième concert, dont Mlles Schroeder et Carreno, Mme Dreyfus, MM. Jourdan et Jules Laserre ont fait les frais. — Lischen et Fritzchen, le Fifre enchanté et l’Ile de Tulipatan ont bravement inauguré le règne de l’opérette, le mercredi 7 juin. A Bade, plus que partout ailleurs, Offenbach trouve un public sympathique. — Mlle Nilsson fera connaître, en septembre prochain, une version nouvelle de la Mignon d’Ambroise Thomas, qui comporte de notables changements au deuxième (...)
Lischen et Fritschen Le Soldat magicien – Le Fifre enchanté L’Île de Tulipatan

Nouvelles diverses

Revue et gazette musicale de Paris - 4 juillet 1869
Bade. — C’est le mercredi, 7 juillet, que commencent les représentations des Bouffes ; il en sera donné douze, jusqu’au 2 août. Offenbach est représenté dans ce programme par Lischen et Fritzchen, les Bavards, et plusieurs de ses meilleures pièces auxquelles il faut ajouter la nouvelle opérette inédite, la Princesse de Trébizonde, composée spécialement pour Bade ; Delibes y figure avec l’Ecossais de Chatou et Flotow avec la Veuve Grapin. — Le jeune harpiste Hasselmans s’est fait entendre avec un (...)
Lischen et Fritschen Les Bavards La Princesse de Trébizonde

Nouvelles diverses

Revue et gazette musicale de Paris - 27 juin 1869
La reprise de la Vie parisienne avait attiré, mardi dernier, une grande affluence aux Célestins, de Lyon. Le plus grand attrait de la soirée était la présence de Berthelier, qui a joué, avec sa verve étourdissante, et au milieu de l’enthousiasme du public, le triple rôle du Brésilien, du diplomate à mécanique et du major-bottier. Étranger
Londres. — (...) La Grande Duchesse de Gérolstein, qui ne devait être donnée que pendant deux semaines, aura huit représentations de plus, grâce à son grand succès. Les (...)
La Vie parisienne La Grande-Duchesse de Gérolstein

Nouvelles diverses

Revue et gazette musicale de Paris - 20 juin 1869
New-York. — (...) Deux troupes françaises exercent une égale attraction sur le public new-yorkais : l’une avec les opérettes d’Offenbach, de Lecocq el d’Hervé ; l’autre avec des ouvrages d’un genre plus sérieux, tels que les Dragons de Villars.

Nouvelles des théâtres lyriques

Revue et gazette musicale de Paris - 20 juin 1869
Le rôle de Fritz de la Grande-Duchesse doit servir de début à un ténor nommé Dupin, que le théâtre des Variétés vient d’engager pour doubler Dupuis dans ses principales créations. * * *
Les représentations de la troupe des Bouffes-Parisiens à Bordeaux sont très-suivies. L’Ecossais de Chatou, avec Désiré et Mlle Fonti, Lischen et Fritschen, avec la jolie Mlle Raymonde, ont fait le plus grand plaisir. — La Diva a été froidement accueillie malgré la verve de Mme (...)
La Grande-Duchesse de Gérolstein Lischen et Fritschen La Diva

Le 24 février…

Correspondance
Le Figaro - Jeudi 24 février 1859
Orphée aux Enfers

Nouvelles diverses
Le Ménestrel - Dimanche 24 février 1867
La Vie parisienne Les Trois Baisers du diable

Théâtres
Le Figaro - Lundi 24 février 1868
Geneviève de Brabant

Courrier des théâtres
Le Figaro - Jeudi 24 février 1870
Les Brigands La Princesse de Trébizonde

Courrier des théâtres
Le Figaro - Mercredi 24 février 1875
Geneviève de Brabant

Échos de Paris – À travers Paris
Le Figaro - Samedi 24 février 1877
[Récit : Notes d’un musicien en voyage]

Courrier des théâtres
Le Figaro - Samedi 24 février 1877

Rechercher
Partager