Par date

Théâtres

Le Figaro – Mardi 28 avril 1868

Lundi soir, 4 mai, aura lieu aux Variétés la répétition générale en costumes, devant l’inspecteur, du Pont des Soupirs, et la pièce passera le lendemain mardi, 5 mai.

___

Aux Menus-Plaisirs, les début de Mademoiselle Marcus, dans le rôle de Drogan ont été bien accueillis.

Fille d’une dame des chœurs de l’Opéra, Mademoiselle Marcus avait d’abord étudié la chorégraphie ; elle dansait à l’Opéra-Comique dans le ballet de Lalla-Rouck.

L’année dernière, quittant la danse, elle joua dans Peau-d’Âne au théâtre de la Gaîté.

Offenbach avait remarqué ses aptitudes, et quand on monta Geneviève, il avait déjà songé à Mademoiselle Marcus, dans le cas où il ne pourrait donner le rôle du page à Mademoiselle Zulma Bouffar.

Mademoiselle Marcus n’est pas une cantatrice mais c’est une comédienne : son jeu est gai sans trivialité, son geste juste et ses allures franches. Le travesti lui va bien.

La réouverture des Menus-Plaisirs se sera en septembre par une pièce bouffe inédite en trois actes.

La musique ne sera pas d’Offenbach… qui est accablé de besogne.

Jules Prével.

Par date
Par œuvre
Rechercher
Partager