Par date

Théâtres

Le Figaro – Lundi 20 janvier 1868

Les Variétés ont beau faire : elles nous semblent prises dans l’engrenage du genre bouffe tel qu’ont fait l’esprit et la fantaisie de MM. Offenbach, Meilhac et Halévy.

Voici leur programme de l’année théâtrale :

Barbe-Bleue, puis le Pont des Soupirs, un peu de Belle-Hélène, une reprise à effet : Orphée aux Enfers, par exemple, et la Grande-Duchesse.

On arrivera ainsi bien près de l’époque à laquelle le nouvel ouvrage des trois auteurs, les Brigands, pourra être présenté au public.

*
* *

Hier soir, à leur rentré dans Barbe-Bleue, M. Dupuis et mademoiselle Schneider ont reçu une ovation, – mademoiselle Schneider a été très fêtée par les gants blancs de l’orchestre.

___

La Geneviève de Brabant des Menus-Plaisirs est bien décidément le succès du mois et la pièce à la mode. Les recettes de 3,000 francs, qui semblaient pour ce petit théâtre un compte des Mille et une Nuits, deviennent journalières.

Hier soir, samedi, mademoiselle Colombe a, pendant le spectacle, remplacé au pied levé [1].

La nouvelle partition vient de paraître au Ménestrel.

Offenbach, dont nous avions annoncé la petite maladie, va bien maintenant. Il est parti ces jours derniers pour Nice.

Jules Prével.

[1Deux lignes illisibles

Par date
Par œuvre
Rechercher
Partager