1877

Courrier des théâtres

Lundi 1er et mardi 2 janvier 1877
Une représentation au bénéfice de M. Cooper aura lieu aux Variétés ce mois-ci, entre la Belle Hélène et la Docteur Ox. ___
(…) A Nice même, la colonie peut se préparer à avoir de vives émotions musicales et dramatiques.
M. Avette possèdera sur son Théâtre-Français : En janvier, Mme Théo et M. Ravel ; En février, Mlle Zulma Bouffar ; En mars, Mme Fargueil. Mme Théo débutera là-bas, le 14 janvier, dans Madame l’Archiduc.
Jules (...)
La Belle Hélène Madame l’archiduc Le Docteur Ox

Courrier des théâtres

Mercredi 3 janvier 1877
Les Bouffes jouent ce soir pour la dernière fois la Boîte au Lait.
Demain, relâche pour les répétitions finales des Trois Margot.
Jules Prével.
La Boîte au Lait

La Soirée Théâtrale – La revue au Café-Concert

Jeudi 4 janvier 1877
(…) La revue de M. Savard est gaie, pleine de couplets lestement troussés. Le compère Gabel, l’ancien homme d’armes de Geneviève de Brabant, est excellent. (…).
Un Monsieur de l’orchestre.
Geneviève de Brabant

La Soirée Théâtrale – L’Albani aux Italiens, les Trois Margot aux Bouffes

Dimanche 7 janvier 1877
(…)
Troisième acte des Trois Margot. Parlons un peu des trois Margot.
Margot I. – Mlle Luce. C’est elle qui a hérité du rôle de Théo. Ses premiers pas au théâtre datent de la Créole, c est-à-dire d’il y a un an à peine. Très nerveuse, très inquiète, elle prend une cuillerée de bromure entre chacune de ses scènes.
Margot II. – Mlle Gabrielle Gauthier. Il y a huit jours elle jouait encore la marquise de Saint-Paterne dans les Jeux de l’Amour et du Housard [1]. La voilà en baronne de Valmoisy, aux Bouffes. (...)
La Créole

La Soirée Théâtrale – L’épopée d’un scénario

Mardi 9 janvier 1877
(…) Devenu un libretto, Annibal à Capoue alla pendant six mois des Variétés à la Renaissance, de la Renaissance aux Bouffes, des Bouffes aux Folies-Dramatiques. L’auteur le confia successivement à Offenbach, à Lecocq, à Hervé, etc., etc. L’avis général fut qu’il y avait peut-être dans Annibal à Capoue les éléments d’un grand opéra, mais nullement feux d’une opérette. (…)
Un Monsieur de l’orchestre.

Courrier des théâtres

Mardi 9 janvier 1877
C’était du reste, hier soir, toute une série de substitutions dans les théâtres.
Aux Variétés, M. Emmanuel a remplacé dans la Belle Hélène M. Dupuis indisposé. (…).
Jules Prével.

Courrier des théâtres

Mercredi 10 janvier 1877
La Belle Hélène ne sera plus jouée que cinq fois. Il faut que Dupuis se repose un peu : c’est le Docteur Ox qui l’ordonne. (…)
Jules Prével.
La Belle Hélène Le Docteur Ox

La Soirée Théâtrale – Les copistes

Jeudi 11 janvier 1877
(…) La persistance, non moins louable que peu éclairée, avec laquelle un copiste indigné remplaça dans le manuscrit d’Orphée aux Enfers, le mot licteurs qu’il attribuait à l’ignorance grossière des auteurs, par celui de lecteurs.
Un Monsieur de l’Orchestre.
Orphée aux Enfers

Courrier des théâtres

Dimanche 14 janvier 1877
(…) Ce soir :
(…) Aux Variétés, dernière représentation de la Belle Hélène.
Jules Prével.
La Belle Hélène

Courrier des théâtres

Mercredi 17 janvier 1877
(…) Voilà donc Mme Théo en route pour le Midi, c’est-à-dire Nice et Monte-Carlo. Elle emporte dans ses malles toute une garde-robe que son directeur a mise à sa disposition : la Jolie Parfumeuse, Mme l’Archiduc, Pomme d’api… (…)
Jules Prével.
Madame l’archiduc La Jolie Parfumeuse Pomme d’api

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 110

Rechercher
Partager