1879

[Non titré]

Mercredi 1er janvier 1879

Madame Favart

L’année 1878

Jeudi 2 janvier 1879
Le 2 janvier, les nouvelles politiques et mondaines sont toujours nulles : Aussi, avons-nous pensé être agréables à nos lecteurs, en choisissant ce jour pour leur donner une revue abrégée et rapide des principaux événements de l’année dernière.
JANVIER
(...)
LES THÉATRES
(...)
Le 15, à la Gaîté, reprise d’Orphée aux Enfers. (...)
FÉVRIER
(...)
LES THÉATRES
(...)
Le 11, le directeur du Théâtre-Lyrique dépose son bilan, chose qui s’est déjà vue dans les annales du théâtre contemporain. (...)
Le 16, (...)
Orphée aux Enfers Maître Péronilla La Grande-Duchesse de Gérolstein Les Brigands Madame Favart

La Soirée Théâtrale

Vendredi 3 janvier 1879
LE DEUX JANVIER
C’est une soirée intéressante pour les théâtres. J’en ai visité plusieurs. Les recettes ont été généralement belles partout. Cependant, j’ai constaté un peu moins d’empressement que d’habitude à cette époque de l’année.
A la Porte Saint-Martin, à la Gaîté et au Châtelet, les artistes sont littéralement brisés de fatigue. Les malheureux ont, dans la journée d’aujourd’hui, joué deux fois les Enfants du Capitaine Grant, les Brigands et Rothomago.
(...)
Les Folies-Dramatiques font le maximum. Madame (...)
Les Brigands Madame Favart

Courrier des théâtres

Vendredi 3 janvier 1879
Voici la liste des matinées qui auront lieu après-demain dimanche :
(...)
A la Gaîté, les Brigands ;
(...) ___
Les Bouffes-Parisiens commencent aujourd’hui leurs relâchés pour les dernières répétitions de la Marocaine.
Jules Prével.
Les Brigands La Marocaine

La Soirée Théâtrale

Samedi 4 janvier 1879
LES PAPILLONS NOIRS DÉ LÉONCE
Les nombreux Parisiens qui se livrent tous les jours à la lecture approfondie des colonnes Morris, ont été stupéfiés en lisant aujourd’hui ce coin de l’affiche de la Gaîté :
ANTONIO M. ROUX (des Variétés)
On ne sait peut-être pas assez qu’Antonio est le petit nom du fameux caissier des Brigands, ce caissier dans le personnage duquel Léonce s’est incarné comme Paulin-Ménier dans celui de Choppart.
C’est la première fois, je crois, que le troisième acte des Brigands sera joué (...)
Les Brigands

Courrier des théâtres

Dimanche 5 janvier 1879
Aujourd’hui :
(...)
A la Gaîté, à une heure et demie, les Brigands ;
(...) ___
Devant le grand succès de Madame Favart, la direction des Folies-Dramatiques s’est empressée de faire doubler tous les rôles, et c’est encore Madame Favart que l’on répète tous les jours avec la distribution suivante :
Mme Favart, Mlle Noémie Vernon ; – Suzanne, Mlle Reval ; Favart, M. Vois ; – de
Pontsablé, M. Gabel ; – Boispréau, M. Nury ; – Cotignac, M. Michel.
On est donc prêt à tout événement et à parer à toute (...)
Les Brigands Madame Favart

La Soirée Théâtrale

Dimanche 5 janvier 1879
LES DOUBLURES
Parmi les théâtres qui ont donné de nouvelles pièces dans les derniers jours de la défunte année, quelques-uns tiennent un véritable succès et peuvent compter, selon toute vraisemblance, sur une longue série de recettes fructueuses.
Comme toujours, en pareil cas, les directeurs de ces théâtres heureux se sont empressés, pour parer à toute éventualité, de distribuer en double les rôles de leurs pièces. Les plus prévoyants poussent même la précaution jusqu’à faire doubler les doublures.
Une (...)
La Jolie Parfumeuse

Courrier des théâtres

Mardi 7 janvier 1879
Les sept premières représentations du dernier succès d’Offenbach, Madame Favart, aux Folies-Dramatiques, sont les suivantes :
2,805 75 ; – 3,343 25 ; – 5,025 75 ; – 5,207 40 ; – 5,338 75 ; – 5,110 75 ; 5,522 75.
Ce dernier chiffre n’a jamais été atteint jusqu’à ce jour il faut donc en augurer que Madame Favart aura un succès dépassant tous ceux qui font précédé à ce bienheureux théâtre. ___
A propos de la Camargo et de Madame Favart, M. Heugel trace de MM. Koning et Cantin le portrait suivant, qui mérite (...)
Madame Favart

Courrier des théâtres

Mercredi 8 janvier 1879
Une primeur :
Voici le programme complet des morceaux de musique que M. Olivier Métra fera exécuter par son orchestre de 120 musiciens, aux quatre bals de l’Opéra :
Polyeucte, valse, Gounod ; – Sylvia, valse, Léo Delibes ; – le Bravo, valse, Salvayre ; – Madame Favart, valse et quadrille, Offenbach ; – la Marocaine, valse et quadrille, Offenbach ; – la Camargo, valse et quadrille ; – le Petit Duc, quadrille, Lecocq ; – le Droit du Seigneur, quadrille, Léon Vasseur ; – la Grande Duchesse, quadrille, (...)
Madame Favart La Marocaine La Grande-Duchesse de Gérolstein Les Brigands

Gazette des tribunaux

Mercredi 8 janvier 1879
Tribunal civil : Le mariage de Mlle Gélabert, des Folies-Dramatiques. – Tribunal correctionnel de Perginan : Les offenses envers le roi d’Espagne.
Un procès est en ce moment pendant, devant la 4e Chambre du tribunal civil, entre « Mlle Marie Conchita-Gélabert, artiste dramatique, demeurant à Paris, rue des Marais-Saint-Martin, n° 52, » et « M. Legru, commissionnaire en sucres, rue de Milan, n° 5. »
A voir cet en-tête du placet, on croirait qu’il s’agit d’une contestation sur une fourniture de denrées (...)
Madame Favart

Rechercher